Croisements disciplinaires avec les mathématiques

Ces données sont issues des programmes.

Les mathématiques occupent une place essentielle dans les enseignements pratiques interdisciplinaires. Elles fournissent des outils de calcul et de représentation (à l’aide de tableaux, de schémas, de graphiques), des méthodes (prenant appui sur différents types de raisonnement) qui permettent d’organiser, de hiérarchiser et d’interpréter des informations d’origines diverses. Elles sont porteuses de concepts et proposent des outils de modélisation.

Pour autant, les élèves doivent aussi percevoir que les mathématiques ne sont pas figées, qu’elles se développent et affrontent parfois des crises. Elles sont le produit de la pensée humaine, peuvent être objets de créativité et sont constitutives de la culture de toute société.

Quelques exemples de thèmes qui peuvent être travaillés avec plusieurs autres disciplines sont proposés ci-dessous. La variété des métiers dans lesquels les mathématiques jouent un rôle important ou essentiel peut être explorée dans l’EPI Monde économique et professionnelL’utilisation de supports en langue étrangère ou régionale, outre une plus grande exposition à la langue, offre une ouverture à une autre approche des mathématiques et permet de s’inscrire dans l’EPI Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales.

 

Corps, santé, bien-être et sécurité

 

·       En lien avec l’éducation physique et sportive, les sciences de la vie et de la Terre, la chimie, la technologie.

Sport et sciences ; alimentation et entraînement ; physiologie de l’effort et performances.

Statistiques, proportionnalité, représentation de données, vitesse.

·       En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, l’éducation physique et sportive

Rythmes circadiens, fréquences respiratoires, fréquences cardiaques.

Relevé, interprétation des données ; mesure de durées, fréquences.

·       En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la géographie.

Les séismes et raz-de-marée.

Proportionnalité, échelles, vitesse.

 

Culture et création artistiques

·       En lien avec les arts plastiques, la technologie, le français.

L’architecture, art, technique et société.

Proportionnalité, agrandissement réduction, géométrie.

·       En lien avec les arts plastiques, l’histoire.

Les représentations en perspectives.

Perspectives parallèles ; expérience de Brunelleschi.

Ø  En lien avec l’histoire, les sciences (sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie), les arts plastiques.

Les relations entre arts et sciences dans la civilisation médiévale musulmane.

Translations, symétries, figures géométriques, frises et pavages.

 

Transition écologique et développement durable

Ø  En lien avec la géographie, la technologie, les sciences de la vie et de la Terre.

L’aménagement du territoire.

Cartes ; réduction, agrandissement.

Ø  En lien avec la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre, l’histoire et la géographie, le français, les langues vivantes étrangères et régionales, l’éducation aux médias et à l’information.

Les phénomènes météorologiques et climatiques.

Différentes échelles de temps ; statistiques.

Ø  En lien avec la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre, l’histoire et la géographie.

Gestion des ressources naturelles.

Calcul de consommation d’eau, d’énergie… ; prix d'extraction, de production, de marché ;  grandeurs quotient et grandeurs produit.

 

Information, communication, citoyenneté

Ø  En lien avec l’éducation aux médias et à l’information, la géographie, les sciences de la vie et de la Terre.

L’information chiffrée et son interprétation.

Représentations, choix des échelles.

Ø  En lien avec la technologie, l’éducation aux médias et à l’information.

Le stockage de l’information sur support numérique.

Calcul, puissances.

 

Langues et cultures de l’Antiquité

·       En lien avec les langues anciennes, l’histoire, les sciences.

Questions de sciences dans l’Antiquité.

Mesure de la circonférence de la Terre par Eratosthène ; racines carrées ; Thalès, Pythagore ; fractions égyptiennes ; différents systèmes et formes de numération.

 

Sciences, technologie et société.

Ø  En lien avec l’histoire, les sciences et la technologie.

Les théories scientifiques qui ont changé la vision du monde Ptolémée, Copernic, Galilée, Kepler.

Rotation, périodicité.

Ø  En lien avec l’histoire, les sciences et la technologie.

Les sciences à l’époque de la Révolution française.

Système métrique ; méridien ; triangulation ; incertitude.

Ø  En lien avec la technologie, le français, l’éducation aux médias et à l’information.

Réel et virtuel, de la science-fiction à la réalité.

Programmer un robot, concevoir un jeu.

 



Croisements généraux pour les autres disciplines : 

 

 


FRANCAIS

Le français peut se situer aussi en soutien du développement des qualités d'expression dans toutes les disciplines, y compris scientifiques. On veille à développer, avec le CDI et le professeur documentaliste, les compétences essentielles et omniprésentes maintenant à tous les niveaux de la formation, relatives au traitement de l'information, à la connaissance et à l’usage des médias.

 EPI possibles, thématiques « Information, communication, citoyenneté », « Sciences, technologie et société » - en lien avec la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre, l’éducation aux médias et à l’information

  • Tout niveau du cycle : Présentation, mise en scène, appropriation de l'espace : valoriser son travail, rendre compte de son travail, présenter à un public, par l'oral, l'écrit, le numérique, la mise en scène...
  • Tout niveau du cycle : Aider les élèves à lire/écrire des textes scientifiques (comptes rendus d’expériences, formulations d’hypothèses…).
  • Tout niveau du cycle : Travail sur le lexique scientifique, mais aussi jeu sur les mots issus du domaine scientifique (par ex. expressions autour de l’astronomie, de l’eau, des organes corporels, en lien avec les langues anciennes…).
  • Tout niveau du cycle : Comparer les représentations mythiques et les représentations scientifiques de différents phénomènes étudiés en sciences de la vie et de la Terre, en visant : des acquisitions culturelles concernant les mythes et les grands questionnements auxquels ils tentent de répondre ; l'identification des traces laissées par ces mythes dans la culture contemporaine (par exemple l'astrologie ; la distinction entre ce qui relève de la croyance et ce qui est acquis à la suite d'une démarche scientifique).
  • 3ème : Mêler fiction et explications scientifiques en s’appuyant sur des lectures : Jules Verne, la science et la technique de son époque, rêve ou réalité ? Textes de science-fiction des XXe et XXIe siècles.
  • 3ème : Mener un projet de recherche documentaire autour de questions comme « l’eau dans tous ses états », « sommes-nous seuls dans l’univers ? » , « internet aujourd’hui et demain » ou « l’avenir de la planète », en utilisant des textes littéraires et des écrits divers, en écrivant un récit, des poèmes, en alimentant le site du collège.

 

LANGUES

Le travail entre disciplines apporte une diversité des formes de discours, (descriptions, narrations, explications, argumentations, exposés, récits, …) des supports utilisés, des modalités d’activités (expositions, diaporamas déposés sur l’ENT, web journal, vidéos archivées pour les élèves de l’année suivante, retours sur expérience de séjours linguistiques et culturels, collectifs ou individuels, physiques ou virtuels…). C’est l’occasion de développer des pratiques réflexives avec l’aide de l’enseignant sur l’usage de ressources de différents types (scolaires et extrascolaires), pour l’apprentissage des langues (ex : usage des traducteurs numériques).

 

Ce travail peut se mener dans des expériences d’enseignement en langue, à travers des dispositifs comme « l’enseignement d’une matière intégrant une langue étrangère » (EMILE) et s’appuyer sur des ressources pédagogiques numériques disponibles dans plusieurs langues (ex : Météo France, British Council, Edumedia, Science Kids, histoire des arts….). Il est possible d’envisager des échanges virtuels via la plateforme eTwinning ou de monter un échange avec des établissements d’autres pays.

 

Quelques exemples de travaux interdisciplinaires sont proposés ci-dessous. Pour chaque EPI et notamment « Sciences, technologie et société », « Corps, santé, bien-être et sécurité », les projets et activités peuvent être menés pour partie dans la langue cible.

Ces exemples ne visent pas l’exhaustivité, ils donnent des directions possibles et n’ont pas de caractère obligatoire.

 

Langues et cultures de l’Antiquité et Langues et cultures étrangères ou régionales

·       En lien avec les langues et cultures de l’Antiquité, le français, une autre langue vivante étrangère ou régionale

Les langues, quelques différences et convergences, comparer les systèmes linguistiques dont le français et les langues anciennes, réfléchir sur la production du vocabulaire et le sens des mots, aborder l’histoire des langues. Construire des stratégies d’apprentissage communes aux diverses langues étudiées.

 

·       En lien avec les langues et culture de l’Antiquité, le français, l’histoire et la géographie, l’histoire des arts

 

Mythes, croyances, héros... Explorer les récits, les œuvres artistiques, le patrimoine archéologique. S’appuyer sur les thématiques culturelles communes aux langues pour aider à comprendre le monde.

 

 

Information, communication, citoyenneté 

·       En lien avec l’enseignement moral et civique, le français, l’histoire et la géographie, en enseignement moral et civique.

Observer, comparer, débattre, sur les systèmes scolaires, climat scolaire, bien-être au collège, lutte contre le harcèlement, stéréotypes.

 

Transition écologique et développement durable

·       En lien avec la géographie, les arts plastiques, les mathématiques, les sciences et vie de la Terre et le français.

Paysages et urbanisme, l’action humaine sur l’environnement : protection, prévention, adaptation ici et ailleurs.

 

Culture et création artistiques

·       En lien avec les arts plastiques, le français, l’histoire et la géographie.

Courants et influences interculturelles, les langages artistiques, les œuvres patrimoniales et contemporaines.

 

·       En lien avec le français, l’éducation musicale

Les accents, les schémas intonatifs, les éléments expressifs du discours, le rythme, l’articulation.

 

Monde économique et professionnel

·       En lien avec le français, la technologie

Découverte du monde du travail ; comparaison de mondes professionnels d’un pays à l’autre ou d’une région à l’autre, récits d’expériences.

 

 ARTS PLASTIQUES

 

Les arts plastiques trouvent un cadre renouvelé dans les enseignements pratiques interdisciplinaires pour travailler des objectifs et des contenus du programme comme pour les prolonger dans des associations fructueuses avec d’autres domaines artistiques ou d’autres disciplines. Les différentes expériences faites dans ce cadre enrichissent le parcours d’éducation artistique et culturelle.

La thématique « Culture et création artistiques » peut permettre de travailler sur toutes les composantes de l’enseignement des arts plastiques: compétences et contenus, démarches et projets, pratique et culture artistiques. Les professeurs explorent aussi les autres thématiques, pour lesquelles l’enseignement des arts plastiques peut constituer un apport pertinent et motivant pour les élèves, nuançant ou renforçant d’autres approches, apportant des méthodes spécifiques par sa démarche de construction des savoirs à partir des pratiques des élèves. À titre de pistes possibles :

 

« Culture et création artistiques »

En lien avec l’éducation physique et sportive, le français, l’éducation musicale.

  • Présentation, mise en scène, appropriation de l'espace : comment valoriser une production, rendre compte de son travail, transmettre à un public...

 

« Culture et création artistiques », « Information, communication, citoyenneté »

En lien avec le français, la technologie.

  • La conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l’ère du numérique. 

 

« Culture et création artistiques », « Transition écologique et développement durable », « Langues et cultures de l’Antiquité », « Langues et cultures étrangères ou régionales », « Monde économique et professionnel »

En lien avec la technologie, l’histoire et la géographie, les mathématiques, le français, les langues vivantes, les langues et cultures de l’Antiquité, les sciences de la vie et de la Terre ; contribution le cas échéant au parcours avenir.

  • Architecture, art, technique et société : l'évolution de la création architecturale ; l’architecture comme symbole du pouvoir ; architectures et progrès techniques ; les grandes constructions du passé et d’aujourd’hui...
  • La présence matérielle de l’œuvre dans l’espace.
  • La ville en mutation, construire, entendre, observer, représenter... : villes nouvelles ; éco quartier ; hétérogénéité architecturale…

 

« Culture et création artistiques », « Sciences, technologie et société »

En lien avec la technologie et la physique-chimie.

  • Formes et fonctions, la question de l'objet : évolution de l'objet ; statuts de l’objet ; design et arts décoratifs…
  • Les métissages entre arts plastiques et technologies numériques.

 

« Culture et création artistiques », « Langues et cultures étrangères ou régionales »

En lien avec le français, les langues vivantes, l’histoire et la géographie.

  • La représentation et la narration (évolutions, ruptures, formes/supports…) : représentation réaliste, symboliste, métaphorique...

 

« Culture et création artistiques », « Corps, santé, bien-être et sécurité »

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, l’éducation physique et sportive, l’éducation musicale, le français

  • Le corps et l'espace : la relation du corps à la production artistique : spectacle vivant, danse, cirque, théâtre, performances...
  • La transformation de la matière, en particulier les relations entre matières, outils, gestes.

 


EDUCATION MUSICALE

Au cycle 4, les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ouvrent de nouvelles possibilités pour atteindre les objectifs de l’enseignement d’éducation musicale fixés par le programme. Si des objets d’étude peuvent être aisément identifiés pour permettre de croiser plusieurs approches disciplinaires, de nombreuses compétences développées en éducation musicale peuvent s’appliquer à des objets d’étude plus éloignés. La thématique « Culture et création artistiques » garde un statut particulier : étant au cœur de la discipline éducation musicale, elle peut accueillir de nombreuses rencontres interdisciplinaires susceptibles de nourrir une large partie des compétences du programme comme de construire les connaissances qui y sont liées. Les professeurs d’éducation musicale veillent à explorer l’ensemble des autres thématiques. Les différentes expériences faites dans le cadre des EPI enrichissent le parcours d’éducation artistique et culturelle. À titre de pistes possibles :

 

« Culture et création artistiques »

En lien avec les arts plastiques, le français, l’histoire et la géographie, les langues vivantes.

·       Hybridation, métissage et mondialisation dans la pratique artistique.

·       Arts musicaux et montée du pouvoir royal dans la France et l’Europe des XVIe et XVIIe siècles (comment ils en rendent compte, comment ils sont stimulés par elle).

 

« Culture et création artistiques », « Sciences, technologie et société »

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie.

·       Sens et perceptions (fonctionnement des organes sensoriels et du cerveau, relativité des perceptions).

 

« Culture et création artistiques », « Sciences, technologie et société », « Information, communication, citoyenneté »

En lien avec la technologie, la physique-chimie, les mathématiques, le français, les arts plastiques.

·       L’impact des technologies et du numérique sur notre rapport à l’art ; aux sons, à la musique ; à l’information.

 

« Corps, santé, bien-être et sécurité »

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie, la technologie.

·       L’exposition au son et à la musique dans les pratiques sociales.

 

« Culture et création artistiques », « Monde économique et professionnel »

En lien avec les arts plastiques, le français, la géographie ; contribution au parcours avenir.

·       Découverte de la chaine économique et professionnelle reliant l’artiste créateur au spectateur-auditeur.

 

 


HISTOIRE DES ARTS

 

Enseignement de culture artistique transversal et co-disciplinaire, l’histoire des arts, au cycle 4, contribue à donner à tous les élèves une conscience commune, celle d’appartenir à une histoire des cultures et des civilisations, inscrite dans les œuvres d’art de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts travaille à en révéler le sens, la beauté, la diversité et l’universalité. L’histoire des arts est enseignée dans le cadre :

·       des enseignements des arts plastiques et d’éducation musicale ;

·       de l’histoire et de la géographie, non comme illustration ou documentation de faits historiques mais comme une dimension d’histoire et de géographie culturelles, par l’étude périodisée des circulations, des techniques, des sensibilités et des modes de vie ;

·       du français, en s’appuyant notamment sur l’étude de grands textes littéraires, poétiques, critiques et dramatiques, de l’Antiquité à la période contemporaine, avec leurs transpositions cinématographiques ou leur mise en spectacle ;

·       des langues vivantes, dont elle enrichit à la fois la dimension culturelle et le lexique de la description, des couleurs, des formes, des techniques et des émotions.

Y prennent part, autant que possible, les disciplines scientifiques (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre) et la technologie ainsi que l’éducation physique et sportive. La participation du professeur documentaliste est précieuse pour susciter et accompagner une dynamique de projets.

L’histoire des arts contribue au parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves et concourt aux objectifs de formation fixés par le référentiel de ce parcours. Des partenariats, en particulier avec des structures muséales et patrimoniales, permettent aux élèves de rencontrer des acteurs des métiers d’art et de la culture et de fréquenter des lieux de culture (conservation, production, diffusion). Ces partenariats facilitent l’élaboration de projets inscrits dans le parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves.

Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires offrent un cadre particulièrement propice au travail collectif autour d’objets communs en lien avec les thématiques d’histoire des arts.

 

Les objectifs généraux de cet enseignement pour la formation des élèves peuvent être regroupés en trois grands champs :

·       des objectifs d’ordre esthétique, relevant d’une éducation de la sensibilité :

Ø  se familiariser avec les lieux artistiques et patrimoniaux par une fréquentation la plus régulière possible et par l’acquisition des codes associés ;

Ø  développer des attitudes qui permettent d’ouvrir sa sensibilité à l’œuvre d’art ;

Ø  développer des liens entre rationalité et émotion ;

·       des objectifs d’ordre méthodologique, qui relèvent de la compréhension de l’œuvre d’art :

Ø  avoir conscience des interactions entre la forme artistique et les autres dimensions de l’œuvre (son format, son matériau, sa fonction, sa charge symbolique) ;

Ø  distinguer des types d’expression artistique, avec leurs particularités matérielles et formelles, leur rapport au temps et à l’espace ; établir ainsi des liens et distinctions entre des œuvres diverses, de même époque ou d’époques différentes, d’aire culturelle commune ou différente ;

Ø  comprendre la différence entre la présence d’une œuvre, le contact avec elle, et l’image que donnent d’elle une reproduction, une captation ou un enregistrement.

·       des objectifs de connaissance destinés à donner à l’élève les repères qui construiront son autonomie d’amateur éclairé :

Ø  connaitre une sélection d’œuvres emblématiques du patrimoine mondial, de l’Antiquité à nos jours, comprendre leur genèse, leurs codes, leur réception, et pourquoi elles continuent à nous parler ;

Ø  posséder des repères culturels liés à l’histoire et à la géographie des civilisations, qui permettent une conscience des ruptures, des continuités et des circulations ;

Ø  maitriser un vocabulaire permettant de s’exprimer spontanément et personnellement sur des bases raisonnées.

 

L’enseignement de l’histoire des arts, qui contribue à ouvrir les élèves au monde, ne se limite pas à la tradition occidentale et s’intéresse à l’ensemble des champs artistiques :

·       le champ classique des « Beaux-Arts » : architecture, peinture, sculpture, dessin, gravure ;

·       la musique, le théâtre, l’opéra et la danse, le cirque et la marionnette ;

·       la photographie et le cinéma ;

·       les arts décoratifs et appliqués, le vêtement, le design et les métiers d’art, l’affiche, la publicité, la caricature… ;

·       la poésie, l’éloquence, la littérature ;

·       les genres hybrides ou éphémères apparus et développés aux XXe et XXIe siècles : bande dessinée, performance, vidéo, installation, arts de la rue, etc.

 

Au cours du cycle 3, les élèves ont appris à observer et décrire ces objets d’étude dans des termes appropriés à leur champ artistique et à leur langage formel ; ils savent les relier à des usages et en dégager de premiers éléments de sens à partir de leur observation et de leur ressenti. Au cycle 4, les élèves prennent véritablement conscience que les formes artistiques n’ont pas pour seul objet d’être belles, mais qu’elles sont signifiantes. Ils comprennent qu’elles participent de gouts et de pensées inscrits dans une aire culturelle, c’est-à-dire qu’elles prennent naissance dans une époque et un lieu situés au confluent de circulations, d’héritages et de ruptures dans le temps et dans l’espace, qu’elles expriment à chaque époque et dans chaque lieu une vision du monde, et qu’elles peuvent, réciproquement, influencer cette vision, c’est-à-dire agir sur leur temps.

À l’issue du cycle 4, les élèves ont pris connaissance de courants artistiques et mouvements culturels qui leur permettent de relier entre elles, de manière fondée, des œuvres contemporaines l’une de l’autre et issues de domaines artistiques différents. Ce savoir n’a pas pour objet l’érudition ; il développe chez les élèves le gout de contempler l’œuvre d’art, par l’appropriation de notions culturelles et artistiques qui traversent les disciplines, les périodes historiques et les aires géographiques. S’approprier ces notions éclairera leur fréquentation des expressions artistiques diverses qui rejoignent et expriment leurs propres interrogations, et celles de la société où ils évoluent, sur leur présence au monde.

L’expérience esthétique et l’étude des œuvres sont à la source de la démarche pédagogique ; celle-ci s’organise autour de huit thématiques transversales périodisées où se croisent et se prolongent les domaines artistiques et les contenus disciplinaires du programme de cycle. Quoique présentées dans l’ordre chronologique et visant à donner des repères historiques forts, ces thématiques peuvent être abordées, au cours du cycle et selon les enseignements, dans un ordre différent déterminé par l’équipe pédagogique, en tenant compte du parcours des élèves sur l’ensemble du cycle.

Les professeurs choisissent leur corpus d’œuvres et de textes en fonction des thématiques et objets d’étude proposés, ainsi que des disciplines impliquées. Les projets développés en équipe pluridisciplinaire, notamment dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires, n’omettent jamais de fonder l’étude de ces thématiques sur des rencontres et des pratiques vécues par les élèves.

 

 

Compétences travaillées

Domaines du socle

·       Décrire une œuvre d’art en employant un lexique simple adapté.

·       Associer une œuvre à une époque et une civilisation à partir des éléments observés.

1, 5

·       Proposer une analyse critique simple et une interprétation d’une œuvre.

1, 3, 5

·       Construire un exposé de quelques minutes sur un petit ensemble d’œuvres ou une problématique artistique.

1, 2, 5

·       Rendre compte de la visite d’un lieu de conservation ou de diffusion artistique ou de la rencontre avec un métier du patrimoine.

1, 2, 5

 


 

Attendus de fin de cycle

-       Se rappeler et nommer quelques œuvres majeures, que l’élève sait rattacher à une époque et une aire de production et dont il dégage les éléments constitutifs en termes de matériau, de forme, de sens et de fonction.

-       Comparer des œuvres d’art entre elles, en dégageant, par un raisonnement fondé, des filiations entre deux œuvres d’époques différentes ou des parentés entre deux œuvres de différente nature, contemporaine l’une de l’autre.

-       Rendre compte en termes personnels d’une expérience artistique vécue, soit par la pratique soit comme spectateur.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

  • Utiliser un lexique simple mais adapté au domaine artistique concerné, à sa forme et à son matériau, pour aboutir à la description d’une œuvre dans sa globalité.
  • Associer une œuvre à une époque et une civilisation en fonction d’éléments de langage artistique.
  • Amorcer, à l’aide de ces éléments, un discours critique.
  • Construire un exposé de quelques minutes sur un petit corpus d’œuvres ou une problématique artistique.
  • Rendre compte, en termes personnels et en utilisant des supports divers, de la visite d’un lieu de conservation ou de diffusion artistique, ou de la rencontre avec un métier lié à la conservation, la restauration ou la valorisation du patrimoine.

1. Démarches comparatives :

·     mettre en parallèle des œuvres de même période ou de périodes voisines, de domaines artistiques différents ou identiques, autour de binômes (linéaire/pictural ; plan/profondeur ; forme fermée/forme ouverte ; unité/multiplicité ; clarté/obscurité ; statisme/mouvement, production/réception, forme/fonction, science/création, héritage/innovation, corps/machine etc.).

·     comparer des techniques et matériaux observés dans des œuvres ou bâtiments anciens avec les bâtiments et décors du collège et de son environnement et les objets du quotidien de la classe ;

·     relier, en argumentant, des œuvres étudiées en classe à d’autres vues ou entendues en-dehors, lors de sorties, de projets ou de voyages ;

·     comparer, sur écoute, des écritures littéraires ou musicales anciennes, manuscrites ou non, avec leurs retranscriptions modernes.

 

2. Description, représentation, transposition :

·     analyser une œuvre d’art par ses dimensions matérielle, formelle, de sens et d’usage ;

·     appréhender un espace architectural par ses représentations : maquette, plan, élévation, dessin ou schéma, axonométrie, photographie ;

·     travailler (éventuellement dans le cadre d’un partenariat avec une bibliothèque ou un service d’archives) sur le rapport texte-image à partir de manuscrits enluminés ou musicaux, ainsi que de livres à gravures et de périodiques, sous forme numérisée ;

·     à partir d’un tableau et d’un morceau de musique, concevoir une narration – éventuellement parodique – sous forme d’un texte d’invention, une scène dramatique ou de marionnettes, une courte séquence filmée ou une chorégraphie, une bande dessinée ou une animation ;

·     à partir d’un texte dramatique, oratoire ou poétique, travailler sur sa lecture à haute voix, sa diction, la déclamation, la mise en musique, en image et en espace ;

·     utiliser différentes grilles d’analyse, de lecture ou d’interprétation d’un tableau et présenter la description obtenue aux autres (possible dans le cadre d’un travail collectif par groupes).

 

3. L’élève médiateur et passeur de connaissances :

·     prendre part à un débat sur des œuvres d’art et objets patrimoniaux ;

·     réaliser en équipe du matériel d’exposition : affiche ou flyer, idées de scénographie, notice de catalogue ou cartel pour une œuvre ;

·     lors d’une sortie, présenter brièvement une œuvre, un monument, un bâtiment, un objet… à la classe ou à une autre classe ;

·     préparer en petits groupes la visite d’une exposition ou d’une manifestation à l’intérieur du collège pour d’autres groupes, des parents ou des groupes d’élèves des cycles précédents ;

·     créer, individuellement ou collectivement, des formes numériques courtes rendant compte de manière imaginative d’un événement, d’une expérience artistique, de la rencontre d’une œuvre d’art ou d’un espace patrimonial : micro-fictions, mises en scène graphiques de documents numérisés, notices appelables par QR-codes, etc.

Thématiques

Objets d’étude possibles

1. Arts et société à l’époque antique et au haut Moyen Âge

- De la ville antique à la ville médiévale.

- Formes et décor de l’architecture antique.

- Les mythes fondateurs et leur illustration.

- La représentation de la personne humaine.

2. Formes et circulations artistiques
(IXe-XVe s.)

- La question de l’image entre Orient et Occident : iconoclasme et discours de l’image.

- Architectures et décors civils, urbains, militaires et religieux au Moyen Âge.

- Les circulations de formes artistiques autour de la Méditerranée médiévale.

- Musique et texte(s) au Moyen Âge.

- Le manuscrit médiéval : matériaux, calligraphie, développement de l’écriture musicale et enluminure.

3. Le sacre de l’artiste

(XIVe-début XVIIe s.)

- L’artiste, ses inspirations et ses mécènes dans les cités-États italiennes : peintures, sculptures et architectures du Trecento au Cinquecento.

- Flandres, France et Italie : circulations des formes, des styles et des écoles.

- Naissance du multiple : la gravure et l’imprimerie.

- Nouveaux rapports entre poésie et musique : motets, chansons et madrigaux.

- Développement des arts du spectacle : le tragique, le sacré, le comique et la fête.

4. État, société et modes de vie
(XIIIe-XVIIIe s.)

- Définition et hiérarchie des genres artistiques.

- Changements dans l’habitat, le décor et le mobilier.

- Danse populaire, danse de cour, danse stylisée.

- Évolution des sciences et techniques, évolution des arts.

5. L’art au temps des Lumières et des révolutions
(1750-1850)

- Émergence des publics et de la critique, naissance des médias.

- Sensation et sensibilité.

- L’art, expression de la pensée politique.

- Foi dans le progrès et recours au passé.

6. De la Belle Époque aux « années folles » : l’ère des avant-gardes

(1870-1930)

- Paysages du réel, paysages intérieurs.

- Photographie, cinéma et enregistrement phonographique : un nouveau rapport au réel.

- La recherche des racines dans un monde qui s’ouvre : primitivismes, écoles nationales et régionalismes.

- Métropoles et spectacles nouveaux : jazz, cirque et music-hall.

7. Les arts entre liberté et propagande

(1910-1945)

- De l’autonomie des formes et des couleurs à la naissance de l’abstraction.

- Art et pouvoir : contestation, dénonciation ou propagande.

- L’émancipation de la femme artiste.

- La « Fée électricité » dans les arts.

8. Les arts à l’ère de la consommation de masse

(de 1945 à nos jours)

- Réalismes et abstractions : les arts face à la réalité contemporaine.

- Architecture et design : entre nouvelles technologies et nouveaux modes de vie.

- Arts, énergies, climatologie et développement durable.

- Un monde ouvert ? les métissages artistiques à l’époque de la globalisation.

 

Croisements entre enseignements

Enseignement transversal de culture artistique, l’histoire des arts est faite par nature de croisements interdisciplinaires. Ceux-ci trouvent un champ d’exercice privilégié dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). En lien avec les pratiques artistiques, particulièrement celles développées dans le cadre des enseignements d’arts plastiques et d’éducation musicale, l’histoire des arts a une place intrinsèque dans la vaste thématique « Culture et création artistique ». Plus largement, les thématiques et objets d’étude proposés en histoire des arts sont à même d’enrichir chacune des thématiques de ces enseignements d’un ensemble de références artistiques du passé et du présent.

  • À la thématique « Corps, santé, bien-être et sécurité » font écho tous les objets d’étude liés à l’évolution de l’habitat, du vêtement, du design et des représentations du corps ;
  • à la thématique « Transition écologique et développement durable », ceux liés à la représentation de la nature et aux rapports entre arts et énergies, voire, à une époque plus récente, entre les arts et les problématiques de l’environnement ;
  • à la thématique « Information, communication, citoyenneté », les nombreux objets d’étude portant sur les liens entre histoire des arts et histoire politique et sociale, mais aussi sur la diffusion ;
  • la thématique « Langues et cultures de l’Antiquité » est reliée à l’ensemble de la thématique 1, mais aussi aux objets d’étude portant sur les reprises de sujets ou de formes issus de l’antique ;
  • la thématique « Monde économique et professionnel » s’enrichira de l’étude des objets d’étude liés aux circulations artistiques, au marché de l’art et au statut de l’artiste ;
  • la thématique « Sciences, technologies et société », en mettant en évidence les nombreux points de rencontre entre histoire des arts et histoire des sciences et des techniques, est un lieu privilégié de rencontre entre culture artistique et culture scientifique et technique.

 

 

 

 

Éducation physique et sportive


Avec toutes les autres disciplines scolaires, l’éducation physique et sportive participe à la maitrise de la langue française. La pratique d’activités physiques offre ainsi de nombreuses occasions pour le développement de compétences langagières, par exemple, en élargissant le répertoire lexical des élèves, en favorisant les situations de communication.

En articulant le concret et l’abstrait, elles donnent du sens à des notions mathématiques (échelle, distance, vitesse, proportionnalité …). De même, les activités d’orientation sont l’occasion de mettre en pratique des notions de repérage et de déplacement sur un plan ou une carte étudiées en mathématiques et en géographie.

L’éducation physique et sportive permet d’appréhender la place des techniques, leur développement, leurs interactions avec les sciences en lien avec le programme de sciences de la vie et de la Terre ou de physique (notion de centre de gravité, etc.), de comprendre ainsi comment  la technique façonne les corps et influe de plus en plus sur les performances sportives. L’apport conjoint de connaissances théoriques et pratiques permet aux élèves de comprendre le fonctionnement du corps humain au plan mécanique et physiologique, pour gérer un effort.

L’éducation physique et sportive participe au développement du comportement citoyen des élèves, en lien avec l’enseignement moral et civique.

 

L’éducation physique et sportive est un enseignement qui se prête particulièrement bien à la pratique d’une langue vivante étrangère ou régionale. Les activités sportives sont l’occasion de réinvestir des structures langagières travaillées en classe dans un contexte réel de communication.

 

Quelques exemples de thèmes qui peuvent être travaillés avec plusieurs autres disciplines sont proposés ci-dessous.

Corps, santé, bien-être et sécurité 

· Sport et sciences : alimentation et entraînement ; physiologie de l’effort et mesure des performances ; statistiques ; performance et dopage.

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la chimie, la technologie, les mathématiques.

 

Culture et création artistiques 

·       Corps et mouvement : arts du spectacle vivant (Street Art, danse, l’évolution du cirque, du traditionnel au contemporain).

En lien avec l’histoire, les arts plastiques, la technologie, l’éducation musicale, le français, les langues vivantes.

 

Transition écologique et développement durable 

·       Sport et espace : orientation et cartographie.

En lien avec les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique, la géographie.

 

Information, communication, citoyenneté 

·       Sport et images : arbitrage et vidéo ; image différée et droit à l’image.

En lien avec la technologie, l’éducation aux médias et à l’information, l’enseignement moral et civique.

 

· Sport et numérique : simulation sportive dans les jeux vidéo, les applications ; de la pratique à la simulation virtuelle.

En lien avec la technologie, les mathématiques, l’éducation aux médias et à l’information, l’enseignement moral et civique.

 

Langues et cultures de l’Antiquité 

· Sport et Antiquité : L’Olympisme – Des jeux olympiques aux pratiques d’aujourd’hui

En lien avec les langues de l’antiquité, l’histoire

 

Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales

·       Sports anglo-saxons et leurs origines.

En lien avec les langues vivantes, l’histoire.

 

Sciences, technologie et société

·       Sports et sciences : performances sportives et évolutions technologiques (vêtements, équipement,…) ; évolutions technologiques au service du handisport ; énergie ; étude du mouvement (animal et humain).

En lien avec les sciences (sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie), la technologie.




 

Histoire

Langues et cultures de l'Antiquité

  • Importance des documents latins et grecs du Moyen Age : étude de chroniques. Comprendre en quoi le latin et le grec sont liés à l’identité européenne.

Thème 1 de la classe de 5ème, « Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact : Byzance et l’Europe carolingienne ».

En lien avec les langues anciennes ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Sciences, technologies et sociétés ou Culture et création artistiques

  • EPI possibles sur des thèmes en lien avec les relations entre arts et sciences dans la civilisation médiévale musulmane.

Thème 2 de la classe de 5ème, « Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact : L’islam, pouvoirs, sociétés et cultures (de la naissance de l'islam à la prise de Bagdad par les Mongols) ».

En lien avec les mathématiques, les sciences (sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie), les arts plastiques; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Sciences, technologies et sociétés ou Corps, santé, bienêtre et sécurité ou Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales

  • Grandes figures de la science au XVIe siècle : Copernic, Galilée… Comprendre la démarche scientifique et les rapports entre science et société.

Thème 3 de la classe de 5ème, « Transformations de l’Europe et ouverture sur le monde aux XVIe et XVIIe siècles : Humanisme, réformes et conflits religieux ».

En lien avec les mathématiques, les sciences, la technologie, le français, les langues vivantes.

 

Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales ou Culture et création artistiques

  • EPI possibles autour de la manière dont les arts rendent compte de la montée du pouvoir royal et sont stimulés par elle.

Thème 3 de la classe de 5ème, « Transformations de l’Europe et ouverture sur le monde aux XVIe et XVIIe siècles : Du Prince de la Renaissance au roi absolu (François Ier, Henri IV, Louis XIV) ».

En lien avec le français, les langues vivantes, les arts plastiques, l’éducation musicale ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Information, communication, citoyenneté ou Culture et création artistiques

  • L’esclavage et sa trace dans l’histoire. Les débats qu’il a suscités ; une histoire des engagements ; la manière dont une expérience collective marque la culture.

Thème 1 de la classe de 4ème, « Le XVIIIe siècle. Lumières et révolutions : Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux, traites négrières et esclavage au XVIIIe siècle ».

En lien avec le français, les langues vivantes, les arts plastiques, l’éducation musicale ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Sciences, technologies et société ou Monde économique et professionnel

  • Les nouvelles théories scientifiques qui changent la vision du monde : leur fonctionnement et leur impact (Darwin et l’évolution par exemple).

Thème 2 de la classe de 4ème, « L’Europe et le monde au XIXe siècle : “L’Europe de la révolution industrielle“ ».

En lien avec les sciences : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, mathématiques et technologie.

 

Information, communication, citoyenneté ou Culture et création artistiques

  • Au XIXe siècle, la politique « descend vers les masses » : étude des formes prises par ces nouvelles modalités d’organisation de la vie politique, à travers l’analyse de la presse, des affiches, des productions artistiques et scéniques.

Thème 3 de la classe de 4ème, « Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle : une difficile conquête : voter de 1815 à 1870 »

En lien avec le français, les langues vivantes, les arts plastiques, l’éducation musicale ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

  • La propagande, forme extrême de communication politique. Son décodage par les élèves est un enjeu pédagogique majeur (exemple : l’image au service de la culture de guerre et des propagandes totalitaires).

Thème 1 de la classe de 3ème, « L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) ».

En lien avec le français, les langues vivantes étrangères et régionales, les arts plastiques, l’éducation musicale ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Information, communication, citoyenneté ou Langues et cultures étrangères ou régionales ou Monde économique et professionnel

  • EPI possibles autour par exemple de la construction européenne, par des regards croisés, en interrogeant la manière dont elle est vue dans un ou plusieurs pays européens.

Thème 2 de la classe de 3ème, « Le monde après 1945 : Indépendances et construction de nouveaux États, affirmation et mise en œuvre du projet européen ».

En lien avec les langues vivantes.

 

Information, communication, citoyenneté

  • L’égalité hommes-femmes en Europe. On peut choisir de privilégier les droits des femmes, la vie politique ou la vie professionnelle.

Thème 3 de la classe de 3ème, « Françaises et Français dans une République repensée : femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques ».

En lien avec les langues vivantes et le français.

 

Géographie

Pendant tout le cycle 4, la géographie se prête particulièrement à un travail interdisciplinaire sur la cartographie, via l’utilisation des outils de géolocalisation et des représentations des objets spatiaux qu’offre la cartographie numérique. Ce travail ouvre des possibilités multiples à la mise en œuvre d’EPI en lien avec les disciplines scientifiques, notamment dans la thématique Sciences, technologie et sociétés.

 

Corps, santé, bien-être et sécurité ou Transition écologique et développement durable ou Monde économique et professionnel ou Sciences, technologie et société

  • EPI possibles sur les ressources : énergie, production alimentaire, gestion et consommation de l’eau.

Thème 2 de la classe de 5ème, « Des ressources limitées, à gérer et à renouveler ».

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie et la technologie.

  • Les risques et le changement climatique global.

Thème 3 de la classe de 5ème, « Comment s’adapter au changement global ? ».

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie et la technologie.

 

Culture et création artistique

  • EPI possibles sur le paysage et le patrimoine.

Thème 1 de la classe de 4ème, « L’urbanisation du monde » et thème 1 de la classe de 3ème, « Dynamiques territoriales de la France contemporaine ».

En lien avec les enseignements artistiques et le français ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

 

Information, communication, citoyenneté

  • Les migrations transnationales.

Thème 2 de la classe de 4ème, « Les mobilités humaines transnationales ».

En lien avec l’enseignement de français ; contribution au parcours citoyen.

 

Transition écologique et développement durable

  • EPI possibles sur la ville (habitat, architecture, urbanisme ou transports en ville).

Thème 1 de la classe de 4ème, « L’urbanisation du monde ».

En lien avec la technologie ou les sciences de la vie et de la Terre.

  • Le tourisme (environnement des espaces touristiques, grands sites, aménagements, transports, principes éthiques dans les espaces visités, transformation des espaces et des sociétés par le tourisme…).

Thème 2 de la classe de 4ème, « Les mobilités humaines transnationales ».

En lien avec la technologie ou les sciences de la vie et de la Terre.

  • EPI possibles sur les mers et les océans (questions d’environnement ou de ressources halieutiques, de préservation et de conservation…).

Thème 3 de la classe de 4ème, « Des espaces transformés par la mondialisation ».

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre.

  • EPI possibles sur l’étude des aires urbaines et des espaces de faible densité (développement urbain, transports et mobilités périurbanisation, étalement urbain, écoquartier, nature en ville…).

Thème 1 de la classe de 3ème, « Dynamiques territoriales de la France contemporaine ».

En lien avec les sciences ou la technologie.

  • EPI possibles sur l’étude des espaces de faibles densités (transformations des paysages, espaces entre exploitation et conservation, dans le cadre des parcs naturels régionaux ou nationaux) ; ou dans la thématique culture et création artistique en lien avec les arts (paysage).

Thème 1 de la classe de 3ème, « Dynamiques territoriales de la France contemporaine ».

En lien avec les sciences ; contribution au parcours d’éducation artistique et culturelle.

  • EPI possibles sur l’aménagement du territoire (transports, infrastructure économique ou culturelle, nouveau quartier…).

Thème 2 de la classe de 3ème, « Pourquoi et comment aménager le territoire ? ».

En lien avec la technologie, les sciences de la vie et de la Terre ou les mathématiques ; contribution au parcours citoyen.

 

Monde économique et professionnel

  • Le tourisme comme activité économique (en fonction du contexte où est situé l’établissement).

Thème 2 de la classe de 4ème, « Les mobilités humaines transnationales ».

Contribution au parcours avenir.

  • EPI possibles sur les mers et les océans (activités liées à la mer, selon le contexte dans lequel l’établissement est situé).

Thème 3 de la classe de 4ème, « Des espaces transformés par la mondialisation ».

Contribution au parcours avenir.

  • EPI possibles sur les espaces productifs.

Thème 1 de la classe de 3ème, « Dynamiques territoriales de la France contemporaine ».

Contribution au parcours avenir.

 

Langues et cultures étrangères ou régionales

  • Étude d’une ville située dans une autre aire culturelle.

Thème 1 de la classe de 4ème, « L’urbanisation du monde ».

En lien avec les langues vivantes étrangères.

  • Dynamiques de l’espace des Etats-Unis.

Thème 3 de la classe de 4ème, « Des espaces transformés par la mondialisation ».

En lien avec les langues vivantes étrangères.

  • EPI possibles sur l’ultra marin.

Thème 2 de la classe de 3ème, « Pourquoi et comment aménager le territoire ? ».

En lien avec les langues vivantes régionales ; contribution au parcours citoyen.

  • EPI possibles sur l’aménagement régional.

Thème 3 de la classe de 3ème, « La France et l’Union européenne ».

En lien avec les langues vivantes régionales.


Physique-Chimie 

Quelques exemples de thèmes qui peuvent être travaillés avec plusieurs autres disciplines sont proposés ci-dessous. Cette liste ne vise pas l’exhaustivité et n’a pas de caractère obligatoire. Dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), la diversité des métiers de la science peut être explorée.

 

Corps, santé, bien-être et sécurité

 

  • En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la technologie.

Sécurité, de la maison aux lieux publics : usage raisonné des produits chimiques, pictogrammes de sécurité, gestion et stockage des déchets chimiques au laboratoire, risque électrique domestique.

Sécurité pour soi et pour autrui : risque et gestion du risque.

  • En lien avec l’éducation physique et sportive, les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques, la technologie.

Chimie et santé : fabrication des médicaments, prévention.


Culture et création artistiques

 

  • En lien avec les arts plastiques, l’éducation musicale, les sciences de la vie et de la Terre.

Son et lumière : sources, propagation, vitesse.

  • En lien avec les arts plastiques, les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques.

Lumière et arts : illusion d’optiques, trompe-l’œil, camera obscura, vitrail (de la lumière blanche aux lumières colorées).

  • En lien avec les arts plastiques, l’histoire des arts, le français.

Chimie et arts : couleur et pigments, huiles et vernis, restauration d’œuvres d’art.

  • En lien avec les arts plastiques, la technologie, l’histoire, le français, les mathématiques.

Architecture et actions mécaniques : architecture métallique (Tour Eiffel…).

 

Transition écologique et développement durable

 

  • En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la technologie, les mathématiques, l’histoire et la géographie, le français.

Chimie et environnement : transformations chimiques : sources de pollution, dépollution biochimique, chimie verte.

Recyclage des matériaux : tri des déchets, protection de l’environnement.

Qualité et traitement des eaux (purification, désalinisation…) : potabilité de l’eau, techniques d’analyse, protection et gestion de l’eau, station d’épuration.

L’eau : ressource ; vivant ; exoplanètes ; formes de vie ; vapeur d’eau et effet de serre naturel ; risques naturels (grêle, inondations…) ; barrages et énergie hydroélectrique.

Gestion des ressources naturelles : gestion et consommation d’eau, d’énergie… ; exploitation des ressources par les êtres humains (eau, matériaux, ressources énergétiques…) ; découverte et utilisation : les rapports à l’eau, aux richesses minières.

Énergie : production, consommation, pertes, gaspillage, économie, énergies renouvelables.

 

Information, communication, citoyenneté

 

  • En lien avec la technologie, l’éducation aux médias et à l’information.

Information et communication : signaux sonores (émetteurs et récepteurs sonores : micro…), signaux lumineux, signaux électriques.

  • En lien avec l’éducation aux médias et à l’information, les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques, le français, des travaux peuvent être proposés sur la distinction entre les connaissances et les croyances, la sécurité pour soi et pour autrui.

 

 

Langues et cultures de l'Antiquité

 

  • En lien avec les langues de l’Antiquité, l’histoire, les mathématiques, la technologie.

Histoire des représentations de l’Univers : les savants de l’école d’Alexandrie (Eratosthène et la mesure de la circonférence de la Terre, Hipparque et la théorie des mouvements de la Lune et du Soleil, Ptolémée et le géocentrisme, Aristote et la rotondité de la Terre…) ; les instruments de mesure (astrolabe, sphère armillaire…).

  • En lien avec les langues de l’Antiquité, l’histoire, les mathématiques, la technologie.

Sciences et Antiquité : héritage de la Grèce antique dans la construction de la science.


Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales

 

  • En lien avec les langues vivantes, des thèmes sont possibles autour de la question de l’universalité de la science.


Monde économique et professionnel

 

  • En lien avec la technologie, les sciences de la vie et de la Terre, des travaux sont possibles sur les applications des recherches en physique et en chimie impactant le monde économique : industrie chimique (médicaments, purification de l’eau, matériaux innovants, matériaux biocompatibles…), chaînes de production et de distribution d’énergie, métrologie…

 

Sciences, technologie et société.

  • En lien avec l’histoire, les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la technologie

Histoire du monde : de l’Antiquité à Kepler

  • En lien avec les mathématiques, l’histoire, la géographie, la technologie, des projets peuvent être proposés sur les instruments scientifiques, les instruments de navigation.

 


Sciences de la vie et de la Terre

 

 

De par la variété de leurs objets d’enseignements, les sciences de la vie et de la Terre se prêtent à de nombreux rapprochements et croisements avec d’autres disciplines : de la climatologie ou la gestion des risques naturels, avec l’histoire-géographie, aux sciences de la Terre avec la physique-chimie, en passant par la santé de l’organisme qui est liée à l’éducation physique, ou encore les biotechnologies qui mobilisent des connaissances de la discipline technologie.

Les sciences de la vie et de la Terre peuvent aussi établir des liens avec les disciplines artistiques et avec les langues : par exemple identifier les liens entre la manière de résoudre des questions scientifiques et la culture d’un pays ; exploiter une œuvre pour construire un savoir scientifique, ou encore interpréter certains éléments d’une œuvre grâce à sa culture scientifique.

Les outils des mathématiques et du français quant à eux, sont mobilisés en permanence dans le cours de sciences de la vie et de la Terre. Pour les recherches d’informations, le professeur documentaliste est sollicité.

On donne ci-dessous, pour chaque grande thématique de sciences de la vie et de la Terre ou conjointement pour les trois thématiques, quelques exemples de thèmes, non exhaustifs, qui peuvent être explorés avec plusieurs autres disciplines. Les équipes enseignantes sont libres de les reprendre, tout comme d’en imaginer d’autres. Ces exemples de thèmes permettent à la fois de travailler les compétences de plusieurs domaines du socle, et de construire ou (re)mobiliser les connaissances dans différentes disciplines. Ils peuvent fournir des contenus pour les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ainsi que pour les parcours (parcours Avenir et parcours d’éducation artistique et culturelle).

 

Corps, santé, bien-être et sécurité 

 

·       En lien avec la géographie, l’éducation physique et sportive, la chimie, les mathématiques, la technologie, les langues vivantes, l’éducation aux médias et à l’information.

Aliments, alimentation, gestion mondiale des ressources alimentaires (production, transport, conservation); chaînes alimentaires incluant l’être humain ; concentration des contaminants ; produits phytosanitaires, OMGs, ; rôle des micro-organismes dans la production alimentaire ; cultures et alimentation ; épidémie d’obésité dans les pays riches ; sécurité alimentaire.

·       En lien avec l’éducation physique et sportive, les mathématiques, la chimie, la technologie.

Sport et sciences, alimentation et entraînement ; respiration ; physiologie de l’effort et dopage ; effort et système de récompense ; médecine, sport et biotechnologies ; imagerie médicale.

 

Sciences, technologie et société / Information, communication, citoyenneté

 

·       En lien avec la géographie, l’éducation physique et sportive, la technologie, le français, les mathématiques, les langues vivantes, l’éducation aux médias et à l’information.

Santé des sociétés, épidémies, pandémies au cours du temps ; maladies émergentes ; gestion de la santé publique, enjeux nationaux et mondiaux ; prévention (vaccinations, traitement de l’eau, etc.) ; campagnes de protection (ouïe par exemple) ou de prévention (consommation de tabac par exemple, qualité de l’air) ; sciences et transmission de la vie ; le rapport à la maîtrise de la reproduction dans différents pays ; statistiques, risque et gestion du risque ; sécurité routière.

 

Transition écologique et développement durable / Sciences, technologie et société

 

·       En lien avec la physique-chimie, l’histoire et la géographie, les mathématiques, le français, les langues étrangères et régionales, l’éducation aux médias et à l’information.

Météorologie et climatologie ; mesures de protection, prévention, adaptation ; gestion de risques climatiques sur la santé humaine ; débat sur le changement climatique (de la controverse au consensus) ; notion de prévision ; modalités de réalisation des cartes de prévention et des PPRI des collectivités (Plan Particulier aux risques d’inondation).

·       En lien avec l’histoire et la géographie, la technologie, la physique-chimie, le français, les langues étrangères et régionales, les arts plastiques.

Les paysages qui m’entourent, composantes géologiques et biologiques d’un paysage / composantes naturelles et artificielles ; l’exploitation des ressources par l’être humain (eau, matériaux, ressources énergétiques, sol et biodiversité cultivée) modèle les paysages ; paysagisme et urbanisme (réhabilitation de sites industriels, les friches et jardins dans la ville…) ; le rapport à l’eau dans différentes cultures ; histoire des techniques d’approvisionnement en eau.

 

·       En lien avec la physique-chimie, la technologie, les langues vivantes, les mathématiques, l’éducation aux médias et à l’information.

Énergie, énergies, les flux d’énergie sur la Terre et leur exploitation par l’être humain (vents, courants, ondes sismiques, flux géothermique, etc.) ; le transfert d’énergie au sein de la biosphère ; le rapport aux énergies dans les différentes cultures…

·       En lien avec la géographie, les langues vivantes, le français…

Biodiversité,  préservation et utilisation de la biodiversité; sciences participatives ; biodiversité locale, biodiversité mondiale ; rapport à la biodiversité dans différentes cultures ; traçabilité des pêches, du bois ; impacts du changement climatique ; mondialisation et espèces invasives.

·       En lien avec la technologie, la chimie, les mathématiques.

Biotechnologies, biomimétisme et innovations technologiques ; réparation du vivant, être humain augmenté ; handicap ; industrie du médicament ; industrie agro-alimentaire ; biotechnologies pour l’environnement (eau, déchets, carburants).

 

Sciences, technologies et sociétés

 

·       En lien avec l’histoire, la physique-chimie, les mathématiques.

Théories scientifiques et changement de vision du monde, Wegener et la dérive des continents ; Darwin et l’évolution ; la reproduction…

 

Cultures artistiques

 

·       En lien avec les arts plastiques, la géographie, le français.

Arts et paysages, la reconstitution des paysages du passé dans l’art et dans la littérature. Création artistique dans les paysages : land art, etc.

·       En lien avec les arts plastiques, l’éducation musicale, la physique-chimie.

Sens et perceptions, fonctionnement des organes sensoriels et du cerveau, relativité des perceptions ; jardin des cinq sens ; propagation de la lumière, couleurs ; défauts de vision et création artistique.

 


Technologie

 

Quelques exemples de thèmes qui peuvent être travaillés avec plusieurs autres disciplines sont proposés ci-dessous. Cette liste ne vise pas l’exhaustivité et n’a pas de caractère obligatoire.

 

Corps, santé, bien-être et sécurité

 

·       En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la géographie, l’éducation physique et sportive, la chimie, les langues vivantes, l’éducation aux médias et à l’information.

Alimentation, évolutions technologiques en matière de production, de transport, de conservation des ressources alimentaires à l’échelle locale, européenne, mondiale; cultures et alimentation ; moyens techniques pour garantir la sécurité alimentaire. Biotechnologies dans la production alimentaire. 

·       En lien avec le français, les langues vivantes, l’enseignement moral et civique, la géographie, l’éducation physique et sportive, les mathématiques, l’éducation aux médias et à l’information.

Sport, sciences, et technologies ; médecine, sport et biotechnologies ; biotechnologies médicales, imagerie médicale, médicaments, prothèses…. Performances sportives et évolutions technologiques (vêtements, équipement,…) Évolutions technologiques au service du handisport.

 

Sciences, technologie et société

 

·       En lien avec les sciences, la chimie, l’éducation physique et sportive, l’enseignement moral et civique.

Biotechnologies : innovations technologiques ; réparation du vivant, être humain augmenté ; handicap ; industrie du médicament ; industrie agro-alimentaire ; biotechnologies pour l’environnement (eau, déchets, carburants).

·       En lien avec la physique, les mathématiques, l’histoire.

Evolution des objets dans le temps : relier les évolutions technologiques aux inventions et innovations qui marquent des ruptures dans les solutions techniques ; comparer et commenter les évolutions des objets selon différents points de vue : fonctionnel, structurel, environnemental, technique, scientifique, social, historique, économique… ; objets pour mesurer, pour dater.

·       En lien avec la physique-chimie, les langues vivantes, les mathématiques, l’éducation aux médias et à l’information.

Énergie, énergies : les flux d’énergie sur la Terre et leur exploitation technologique par l’être humain (vents, courants, ondes sismiques, flux géothermique, etc.) ; le transfert d’énergie au sein de la biosphère ; le rapport aux énergies dans les différentes cultures, l’exploitation des ressources par l’être humain (eau, matériaux, ressources énergétiques).

·       En lien avec le français, l’éducation aux médias et à l’information, les langues vivantes.

Réel et virtuel, de la science-fiction à la réalité : programmer un robot, concevoir un jeu.

 

Information, communication, citoyenneté

 

·       En lien avec l’éducation physique et sportive, les sciences, l’enseignement moral et civique, l’informatique.

Société et développements technologiques : mesure de l’impact sociétal des objets et des systèmes techniques sur la société 

 

Monde économique et professionnel

 

·       En lien avec l’histoire, la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques, des travaux sont possibles autour des thèmes L’Europe de la révolution industrielle ; Les nouvelles théories scientifiques et technologiques qui changent la vision du monde ; La connaissance du monde économique et des innovations technologiques en matière d’industrie chimique (médicaments, purification de l’eau, matériaux innovants, matériaux biocompatibles…), de chaines de production et de distribution d’énergie, métrologie…

·       Les métiers techniques et leurs évolutions : les nouveaux métiers, modification des pratiques et des représentations.

 

Culture et création artistiques

 

·       En lien avec les arts plastiques, l’éducation musicale, le français, les mathématiques.

L’architecture, art, technique et société : l’impact des technologies et du numérique sur notre rapport à l’art, aux sons, à la musique, à l’information ; mise en relation de la culture artistique et de la culture scientifique et technique, notamment par le biais de la question du design et de l’ergonomie.

 

Transition écologique et développement durable

 

·       Avec l’histoire et la géographie, les sciences physiques, les mathématiques, des travaux peuvent être conduits sur les thèmes suivants : habitat, architecture, urbanisme ou transports en ville ; des ressources limitées, à gérer et à renouveler ; la fabrication de systèmes d’énergie renouvelable ; le recyclage des matériaux.